Un véhicule privé pour des missions professionnelles, quel impact sur l’assurance voiture?

Un véhicule privé pour des missions professionnelles, quel impact sur l’assurance voiture?

Dans certaines situations, un employé peut être amené à devoir utiliser son véhicule privé pour des missions professionnelles. Quel impact sur l’assurance voiture?

assurance-voiture

L’assurance d’une voiture privée à usage professionnel

Dans certaines situations, un employé peut être amené à devoir utiliser son véhicule privé pour des missions professionnelles. Vous êtes dans le cas ? Vous vous demandez alors l’impact sur votre assurance voiture ? Nous vous donnons plus d’éclaircissements.

Les limites de l’utilisation privée du véhicule

Dans un contrat d’assurance auto classique, l’utilisation de votre véhicule est à caractère privé. Cette notion comprend les usages personnels, mais également le trajet du travail et quelques missions occasionnelles.

L’utilisation de votre voiture pour des activités professionnelles n’est pour autant pas interdite. Si ces missions s’avèrent plus fréquentes (généralement plus de 2.000 km/an), une simple adaptation de votre contrat d’assurance auto est nécessaire. En effet, l’usage du véhicule est un des critères principaux pour l’appréciation du risque par l’assureur. Vous serez donc probablement amené à devoir payer une prime plus élevée.

Qui paye la surprime pour usages professionnels ?

Quelques professions sont plus enclines à des usages professionnels récurrents d’un véhicule privé. Par exemple, les commerciaux et les indépendants. Mais on peut également considérer les professeurs qui donnent cours dans des écoles différentes ou encore les consultants et les prestataires de service.

Cependant, la prime supplémentaire dont devront s’acquitter ces travailleurs est généralement prise en compte par leur employeur qui profite de ces usages professionnels (quand ils en ont un). Le remboursement de ces frais doit être convenu entre les deux parties à la signature du contrat de travail.

Quels sont les risques si on ne déclare pas ses déplacements professionnels ?

Si vous n’informez pas votre assureur de l’éventualité d’utiliser votre voiture personnelle dans le cadre de votre travail, que risquez-vous en cas d’accident ?

En cas d’accident pour lequel vous êtes en tort, les potentielles victimes doivent pouvoir être dédommagées. Votre assurance voiture fonctionnera donc dans ce sens. Cependant, si votre assureur découvre que l’accident s’est produit lors d’un usage professionnel du véhicule, il peut vous demander de rembourser l’indemnisation versée (tout ou en partie).

N’hésitez pas à nous informer de tout changement éventuel quant à l’utilisation de votre véhicule pour éviter tous risques inutiles. Vous pouvez également faire une estimation de votre prime d’assurance !

Prenez un rdv sans tarder avec nous pour discuter de votre prime d’assurance !

 

 

Référence de l’article : https://emag.touring-assurances.be/auto/2016/aout/assurance-voiture-privee-a-usage-professionnel.html#!/